Connaître les stratégies achats de l'Etat

publié le 7 mars 2015 à 06:43 par Ludovic Myhié   [ mis à jour : 11 mars 2015 à 03:40 ]
Il y a peu, le site internet du service des achats de l'Etat a commencé à publier dans sa rubrique "segments d'achats" les stratégies de l'Etat par segments d'achats - http://www.economie.gouv.fr/sae/strategies-segments-dachat

Par exemple, en matière de nettoyage, le document de présentation de la stratégie rappelle le montant de dépense sur le segment, le nombre de marchés au sein de l'Etat ainsi que les objectifs fixés par l'Etat : 90 % des marchés mutualisés (gain attendu 15%) - 25 % du montant des marchés attribués à des PME - 50 % du volume horaire affecté à des personnes éloignées de l’emploi (hors reprise du personnel) - 60 % des sites concernés par le travail en journée et 30 % des prestations de nettoyage réalisées en journée - 100 % de produits conformes à l’écolabel européen.

Pour ce faire, l'axe majeur retenu semble être une massification organisée autour de marchés régionaux associée à une standardisation forte du besoin. En matière de développement durable, l'usage de produits labellisés, le recours au travail diurne et l'insertion sociale seront les leviers principalement mobilisés.

Le site indique chaque segment d'achat fera l'objet d'une stratégie propre (segments représentants 60% de la dépense). Comme l'indique chaque présentation, "Sur la base d’une analyse exhaustive des besoins comme du potentiel du marché, la stratégie achat définit les leviers et les objectifs de performance attendus sur chaque segment. Elle précise le plan d’action et la structure contractuelle qui seront mis en œuvre pour les années à venir. Appliquée par l’ensemble des services, elle leur donne l’assurance de bénéficier de la part des fournisseurs des conditions très favorables, et du soutien de l’ensemble des acheteurs impliqués dans son élaboration."

Application du bon processus achat à poursuivre (voir notre rubrique sur les stratégies d'achat), ces stratégies démontrent une montée en puissance de l'Etat sur le sujet et offrent une vision assez claire sur ce que souhaite atteindre l'Etat sur chaque segment d'achat. Cela pourra servir d'inspiration pour les autres acheteurs publics s'interrogeant sur les démarches à suivre sur leurs segments d'achats

En outre, il sera intéressant de constater la concrétisation effective de ces stratégies en termes de gain achat. En effet, pour rappel, la circulaire du 31 juillet 2013 du premier ministre indiquait un objectif de 2 milliards d'euros d'ici à 2015 


Comments